Bimensuel des affaires et de veille économique pour les décideurs

Transparence bancaire

Le Fonds monétaire international (Fmi) exige du gouvernent de la Présidente Ellen Johnson Sirleaf qu’il publie « un résumé de l’audit sur les circonstances ayant conduit à la fermeture de la First International Bank Liberia Limited (FIBLL) entraînant des pertes financières significatives pour la Banque Centrale du Liberia (CBL) ». L’Institution de Bretton Wood voit dans cette publication, une première étape importante dans l’assurance de la transparence du système financier. En outre, elle appelle à rendre public le plan d’actions pour améliorer la gouvernance de la banque centrale du Liberia et renforcer sa capacité de supervision du système bancaire. Car, à juin 2016, l’institution d’émission monétaire libérienne était exposée à la FIBLL à plus de 17, 542 millions de dollars US. (Voir décryptage).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.